Tag Archives: économie

Covoiturage le bon plan pour Noel (jusqu’à -80% de réduction)

23 Nov

Noel approche à grand pas (plus qu’un mois à attendre), c’est une période de grande fête qui fait exploser chaque année le nombre de trafics et de voyageurs sur les voies françaises. L’année dernière la SNCF a transporté près de 2 millions de voyageurs sur la période dont 950 000 voyageurs rien que pour le weekend du 23 au 25 décembre (1).

Cette forte affluence a pour effet de faire grimper rapidement les tarifs à des prix exorbitants. Par exemple, pour un aller-retour Paris-Marseille le 23 décembre en seconde classe, je dois dépenser près de 306€ une somme importante pour mon petit budget.

En cherchant un peu sur le web, vous trouverez des sites d’annonces d’offres de covoiturages proposées par des particuliers à des tarifs plus qu’abordables (jusqu’à 5 fois moins chères que le train soit près de -80%). Des notes et des commentaires sont présents pour que l’on puisse jugé du sérieux de l’annonceur et agir en connaissance de causes. Avec 450 000 propositions de trajets enregistrés en 2011 (1), le covoiturage peut être une alternative plus qu’intéressant.

Pour reprendre l’exemple ci-dessus avec le covoiturage, pour mon aller-retour Paris-Marseille à la même date et dans le même créneau horaire, je paierais 100€ (-65% par rapport au train). Une différence de près de 200€ que je récupéreriez volontiers pour acheter des cadeaux par exemple.

Bien sur pensez à vérifier bien le sérieux des annonces et prenez contacte avec l’annonceur pour s’assurer que tout se déroulera comme prévu. Pour ma part j’ai déjà fais une dizaine de voyages sans problème avec des rencontres mémorables.

Et vous? Etes vous prêt à franchir le cap?

N’hésitez pas à vous abonner gratuitement à mon blog et à me poser des questions sur le sujet, je vous répondrais avec plaisir.

(1) Source: 20 minutes

Alimentation: économisez jusqu’à 1500€/an en gaspillant moins

21 Nov

L’alimentation après le logement est le plus important poste de dépenses des ménages. En France, les ménages y consacrent en moyenne 16% de leurs revenus annuels, un pourcentage qui peut grimper jusqu’à 21% pour les plus modestes (1).

Par exemple un couple avec deux enfants qui possède un revenu annuel de 45 000 € va dépenser près de 7 200 € pour se nourrir durant l’année soit près de 600€/mois et 138€/semaine. La réalité des chiffres peuvent effectivement donner le tournis à bon nombre d’entre nous.

Bien sur il est pas question ici de réduire drastiquement sa consommation et de souffrir de sous-nutrition par la suite. Le thème que j’aborde ici est celui du gaspillage, le gaspillage « alimentaire » chez les ménages en particulier. Selon l’étude de France Nature Environnement, 21% des produits alimentaires que nous achetons finissent à la poubelle avant d’être consommé (2) (date de limite de consommation dépassée, produits perdus dans le placard, assiettes qui finissent à la poubelle etc…). Pour revenir à notre couple et leurs deux enfants, cela représente pour eux près de 1512€/an qui parte purement et simplement à la poubelle! 

Faites-vous confiance, je suis sur que nous sommes tous capables de trouver des solutions pour lutter contre le gaspillage et gagner réellement plus. Je vais vous donner quelques pistes de réflexions pour vous aider à vous lancer:

50% des produits jetés sont des fruits et légumes (2), ce sont des produits sensibles et qui peuvent périmer assez vite si on y fait pas attention. Pourquoi ne pas les mettre à la porté des yeux (pour ne pas les oublier dans un coin) par exemple.

– Ne cédez pas à tout les promos! 3 kg de bananes pour le prix de 2 etc… Assurez-vous de pouvoir les consommer à temps! Si ce n’est pas le cas, éviter car vous risquez de payer 2 kg  alors que vous allez réellement en consommer que 1 par exemple

– Planifiez vos repas, je sais que c’est pas très amusant mais de cette manière vous achèterez que ce que vous prévoirez de manger

– Cuisinez les produits qui vont périmer puis les congeler pour les consommer plus tard

– Faites vous mal en notant sur papier tout les éléments non consommer que vous mettez à la poubelle (faites vous plus mal en notant le prix que vous avez déboursez pour un aliment que vous consommez pas)

–  Sensibilisez vos enfants sur le sujet (si vous en avez) sinon partagez ces chiffres et cette article à votre entourage pour éveiller la conscience de chacun

Agissez pour vous, en gaspillant moins vous gagnerez réellement plus, dans mon exemple si l’année prochaine ce couple et leur deux enfants réussissent à réduire que de moitiés ce qu’ils ont jeté cette année il réaliseront une économie de près de (1512/2) 756 €. Un montant non négligeable qu’ils peuvent ensuite épargner pour l’avenir de leur enfants par exemple.

Et maintenant? Etes vous prêt à prendre des mesures pour gaspiller moins?

N’hésiter pas à vous abonner à mon blog pour recevoir pleins d’autres conseils gratuitement et à poser vos commentaires et vos questions sur le sujet. Je vous répondrais avec plaisir.

(1) Source: Insee

(2) Source: Consoglobe

Petit tour d’horizon des bonnes pratiques économes

19 Nov

Aujourd’hui je vous propose une petite liste non-exhaustive (bien sur) des différentes pratiques économes que j’applique pour faire des économies sans trop se priver, libre à vous ensuite de vous en inspirer ou pas:

– je prends une douche au lieu du bain même si j’ai une baignoire

– j’évite de payer pour avoir des renseignements que je pourrais avoir gratuitement en cherchant un peu (annuaire, numéro de taxi etc…)

– j’organise et je range mes affaires de manières rigoureuses pour éviter de racheter 10 paire de gangs par an, faute de ne plus se souvenir ou j’ai rangé l’ancienne.

– je coupe l’électricité quand je pars en weekend ou en vacance. Le mode veille  consomme de l’énergie donc autant tout coupé.

– j’achète des places de cinéma par 5 pour éviter de les payer au prix fort à l’unité (si vous êtes comme moi un gros cinéphile bien sur)

– je demande et je récupère les sauces quand je vais dans des fast foods (ça se conserve bien et ça peut toujours dépanner)

– je fais systématiquement des listes de courses pour savoir exactement ce qu’il me faut avant d’y aller (gain d’énergie et d’argent), j’évite ainsi de « surconsommer »

– je mange avant d’aller faire des courses pour éviter de céder à l’appel de l’estomac qui domine souvent sur ma raison

– je me met à la cuisine car c’est souvent meilleur et toujours moins chère

– je fais du covoiturage pour les longs trajets car c’est souvent plus agréable que le train et toujours moins cher

– j’hésite pas à acheter de l’occasion (vide grenier, annonce internet etc…)

– j’emprunte des livres à la bibliothèques au lieu de les acheter idem pour les dvd

– j’apprends à être patient pour limiter les achats impulsifs

Bien sur, on peut y ajouter des centaines d’autres idées, aussi n’hésitez pas à partager les votre et à échanger sur le sujet.

 

Les 7 commandements pour éviter les fins de mois difficile

16 Nov

Difficile de gérer toutes ces dépenses surtout quand on est encore étudiant et qu’on dispose de ressources limités. Voici les 7 commandements (de bon sens j’en conviens) qui peuvent s’adresser à tous et qui peuvent vous servir de base pour assainir votre situation :

 

1. Tenir ses comptes (régulièrement et avec rigueur), vous pouvez utiliser Excel, un petit cahier, un petit carnet ou encore une de ces nombreuses applications mobiles pour réaliser des tableaux de ressources / dépenses pour se tenir au courant de sa situation. Rappelez-vous que les problèmes ne peuvent être résolus que s’ils sont identifiés.

 

2. Vivre au niveau de ses moyens, il faut que vos ressources puissent couvrir totalement vos dépenses sous peine de se retrouver dans le rouge. Eviter de flamber et dépenser de manière raisonnable. Maîtrisez-vous!

 

3. Consommer l’énergie de manière judicieuse autrement dit ne gaspiller pas, ne sur-consommer pas car la facture peut s’avérer très salé. Prenez des douches à la place des bains (économie d’eau), couper l’électricité si vous vous absentez durant un weekend (économie énergie), prenez les transports en commun quand c’est possible (économie essence). Le but ici est de réduire les charges dites « variables ».

 

4. Anticiper vos futurs dépenses, préparer vos fins de mois difficile en prenant rendez-vous avec votre banquier pour négocier une autorisation de découvert et limité ainsi les agios. Vous garderez ainsi le contrôle sur vos finances.

 

5. Garder toujours la preuve de vos paiements, vous serez ainsi plus à jour sur votre comptabilité et ça vous permettra de voir et de vérifier éventuellement si vous avez pas payé 2 fois l’électricité ce mois-ci par exemple.

 

6. Payer au comptant dans la mesure du possible, de une vous éviterez ainsi d’éventuelles commissions bancaires liées à un usage excessif de la carte de crédit et de deux vous toucherez du doigt votre argent et serez moins enclin à le dépenser de manière inutile.


7. Mettre des sous de côté, si vous dépensez moins que votre budget prévisionnel et qu’il vous reste à la fin du mois un peu d’argent: placer le! Vous serez ainsi moins tenté de le dépenser dans du superflu et vous commencerez ainsi à constituer une épargne de précaution en cas de coup dur.

 

N’hésitez pas à partager vos avis et vos commentaires sur le sujet ^^.